Comment prévenir le stress des collaborateurs ?

Image5

Le contexte : quand le stress est omniprésent...

Michel dirige un cabinet d'une quinzaine de collaborateurs. La plupart d'entre eux sont présents depuis plus de cinq ans. Cette année, la saison fiscale a été particulièrement difficile : retard dans la réception des pièces malgré les nombreuses relances, délais tardifs de sortie des déclarations de l’année, multiplicité des déclarations à produire, rallongement des délais, temps perdus, travaux inutiles, mauvaise planification des missions…

Les collaborateurs ont été irréprochables. Pas un n’a manqué à l’appel. Ils se retrouvaient tous le soir ou le week-end pour boucler. Bien sûr, le métier est saisonnier et tous les collaborateurs le savent très bien. Mais trop, c’est trop. C’est particulièrement le cas de Jacques, chef de mission dans le cabinet. Un matin, il arrive tôt comme d’habitude mais il reste tétanisé devant son ordinateur sans pouvoir bouger et articule à peine « qu’il ne peut plus ». Il est hospitalisé en état d’épuisement psychique, plus communément appelé « burn-out » et sera absent plusieurs mois.

Décryptage : ...et qu'un collaborateur fait un burn-out

Le stress, qui n’ est un phénomène d’adaptation du corps qui nous permet de réagir à notre environnement. Notre organisme répond à un contexte stressant par une réaction en 3 phases (alarme, résistance, épuisement). C’est ce que l’on appelle le syndrome général d’adaptation découvert en 1935, par Hans Selye.

 

La surcharge de travail, ajoutée aux nouvelles technologies qui facilitent la réalisation de nos tâches, mais nous saturent d’informations, génèrent de plus en plus de stress, donc de Risques Psycho-Sociaux (RPS). Jacques a été en quelque sorte victime de phénomènes liés aux nouvelles technologies : toujours plus d’instantanéité, d’immédiateté, d’urgence, d’exigence, auxquels s’ajoutent parfois des difficultés personnelles. Le cocktail des échéances, de la technologie envahissante, de la période fiscale associé à un sous-effectif et la volonté de tenir les délais est responsable de l’état de Jacques.

L'accompagnement de b-ready : il vaut mieux prévenir que guérir

Dès le lendemain de son hospitalisation, une délégation de salariés est venue voir Michel pour lui parler. Ce dernier a donc sollicité b-ready pour l’accompagner.  Les consultants lui ont proposé de travailler sur des éléments susceptibles de réduire les Risques Psycho-Sociaux dans le cabinet :

  • Intervenir en amont sur les conditions de travail : conception de postes de travail adaptés, choix de méthodes de travail et de production adaptés : limiter le travail monotone, le travail cadencé, apporter du soutien aux équipes, éviter de les surcharger…
  • Planifier la prévention en y intégrant dans un ensemble cohérent la technique, l'organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l'influence des facteurs ambiants.

Il a également fait réaliser une évaluation de l’état de santé de l’équipe et une analyse des conditions de travail afin de repérer les facteurs qui ont conduit à cette situation, intervenir médicalement auprès des collaborateurs en risque et mettre en place des solutions pour éviter que cela se reproduise. L’intervention de la médecine du travail a d’ailleurs permis d’identifier deux autres cas à risque chez les collaborateurs. Ils ont donc pu être mis en repos.

Les résultats obtenus : de nouveaux modes de travail élaborés avec les salariés

Tous les facteurs sources de stress ont été passés en revue et plusieurs ont été mis en cause parmi lesquels un déficit d’organisation, des outils de travail dépassés, générateurs de pertes de temps, et des pratiques managériales trop directives associées à un encadrement pas assez en soutien.

Des nouveaux modes de travail ont ainsi été co-élaborés avec tous les collaborateurs et une formation a permis de mettre en œuvre des pratiques managériales plus adaptées.

Avec un double bonus : le burn-out de Jacques a permis aux autres salariés de prendre conscience de l’importance d’avoir une bonne hygiène de vie et de se sentir en droit d’alerter la direction s’ils observaient chez un de leur collègue les symptômes d’un stress excessif.

Vous souhaitez être accompagnés pour prévenir le stress et les Risques Psycho-Sociaux au sein de votre entreprise ?

Rendez-vous sur le formulaire ci-dessous

 

   

 

N'hésitez pas à nous contacter