b-ready - Conseil et accompagnement des professions réglementées

La transition numérique de la profession comptable

La transition numérique ou transition digitale de la profession : bonne ou une mauvaise nouvelle ?

La transition numérique est un changement d’ère. C'est une mutation profonde de notre société. On ne peut pas que se réjouir de tous ces changements actuels qui nous simplifient la vie, améliorent notre confort, notre santé, notre éducation…

Cette mutation est une formidable source d’opportunités à saisir. Certains experts-comptables ont déjà engagé une démarche de transition numérique et ont embarqué leur équipe dans l’aventure. Ils ont déjà engrangé de beaux succès et leurs projets sont passionnants.

D’autres experts-comptables considèrent, au contraire, que la transition numérique ou digitale est une menace. Mais les menaces ne sont souvent que des opportunités mal gérées. Plus un événement est anticipé, c'est-à-dire plus il est géré en amont, plus il est aisé d’en faire une opportunité. D’où la nécessité de se lancer sans délai dans la démarche de transformation de son cabinet d'expertise comptable.

 

Quels seront les principaux impacts sur la profession ?

La collecte et la saisie des données vont fusionner et s’intégrer dans un processus global et automatique. La révision sera préparée par des logiciels, qui identifieront les zones de risque, les points de vigilance et les anomalies probables… L’absence de congés payés et de RTT pour les ordinateurs permettra aux clients d’accéder à tout moment et sur tout support à leurs données en temps réel, tout en faisant chuter le coût de la production de ces données et donc, in fine, leur prix de vente et, par ricochet, le chiffre d’affaires des cabinets.

Cela dit, le numérique ne va pas faire disparaître l’humain, bien au contraire. Plus le numérique sera présent, plus l’humain sera important. Mais l’humain sera attendu sur d’autres domaines. L’humain devra se trouver une place où il n’est pas en concurrence avec la machine (l’accompagnement du chef d’entreprise). En revanche, s’il se positionne sur le même terrain que la machine (la production comptable), le combat est perdu d’avance…

Les cabinets d’expertise comptable évoluent dans un univers de plus en plus concurrentiel et rien ne permet d’imaginer que la tendance va s’inverser. Pour preuve l’émergence d’acteurs issus du monde du numérique, qui s’adressent directement aux chefs d‘entreprise. Ce ne sont certes pas des concurrents directs des cabinets car ils ne prennent pas en charge la production des états comptables, mais ils grignotent tout de même une part de l’activité de ces derniers en automatisant la collecte et la tenue... Une part qui ne cessera de s’accroître dans les années à venir…

Les cabinets d'expertise comptable vont devoir développer de nouvelles missions, qui ne seront pas toujours proches du cœur de métier de la profession (notamment des activités de conseil et d’accompagnement).

 

Aujourd'hui, où en est la profession comptable ?

S’il est toujours utile de chercher à anticiper ce que sera le monde de demain, il n’est pas inutile de se poser un instant pour regarder dans le rétroviseur. L’analyse des grands indicateurs de la profession sur les dernières années est, en effet, riche d’enseignements. Elle nous montre notamment que, alors que la grande vague du numérique n’a pas encore touché la profession, les conséquences des évolutions des dernières années sont déjà très visibles dans les chiffres.

La dernière édition de l’étude de l’Ordre des experts-comptables sur la gestion des cabinets (« Gestion des cabinets d’expertise comptable », édition 2018) est riche d’enseignements. Selon cette étude, qui a analysé les comptes de plus de 8 300 cabinets sur 5 exercices successifs, 36 % d’entre eux ont dû composer avec une baisse de leur chiffre d’affaires en 2016. La moitié de ces cabinets a même affiché une baisse de leur chiffre d’affaires de plus de 5 %. Selon les auteurs de l’étude, « cela confirme qu’une part importante de la profession continue de souffrir, non pas d’une conjoncture défavorable, mais de bouleversements structurels qui conduisent à la baisse régulière (et significative) du panier moyen sur la mission traditionnelle. Une analyse plus fine montre d’ailleurs que ce sont les plus petits cabinets (ceux qui sont, en moyenne, les plus centrés sur la mission traditionnelle de production comptable) qui souffrent le plus en termes de progression de leur chiffre d’affaires ».

L’analyse de la rentabilité de la profession fait également apparaître des évolutions contrastées selon la taille des cabinets. C’est ce que nous apprend la dernière édition de l’Eco-Graphie de la profession comptable, réalisée en 2017 par b-ready.

Les cabinets n’ont donc pas le choix. Ils sont condamnés à investir dans toutes les nouvelles technologies et à revoir leurs process. Cependant, comme pour les missions de production comptable, cette évolution n’est pas sans conséquence sur les métiers et l’organisation des cabinets. Ces tâches, qui étaient réalisées par des collaborateurs, seront désormais gérées par un algorithme. Quels seront les impacts sur les effectifs ? D’un point de vue stratégique, il faut envisager très sérieusement d’investir dans ces nouveaux outils et d’adapter les compétences internes en renforçant l’expertise en matière de traitement de données.

Contactez-nous pour discuter de votre projet !

Pour en savoir plus

Accueil de notre dossier transition numérique

Les autres articles de notre dossier :

La transition numérique des experts-comptables : définition

La transition numérique des experts-comptables

> La transformation numérique de la profession comptable

La transformation numérique de la profession comptable : quelles actions pour adapter les différentes fonctions du cabinet ?

La transformation numérique de la profession comptable : une aventure humaine

La transformation numérique de la profession comptable : une opportunité !

La transition numérique (ou digitale) des experts-comptables est une source d'opportunités.

Contactez-nous !

Notre formulaire de contact vous attend !